26ème Africa Oil Week : Noël Mboumba promeut le Gabon et son nouveau code des Hydrocarbures, l’un des plus attractifs du continent

Le ministre du Pétrole gabonais, Noël Mboumba participe à la 26ème édition de l'Africa Oil Week cette semaine à Cape Town en Afrique du Sud © Facebook/Noël Mboumba

Le ministre gabonais du Pétrole et des Hydrocarbures participe à partir de ce mardi 5 novembre à la 26ème édition de l’Africa Oil Week (AOW) en Afrique du Sud. Il y assurera la promotion du potentiel du Gabon, dont le code des Hydrocarbures, adopté en juillet dernier, est un des plus attractifs du continent.

Ce mardi 5 novembre à Cape Town a été donné le lancement de la 26ème édition de la Semaine africaine du pétrole (Africa Oil Week).

Plus de 25 ministres du continent prendront part à cette « plate-forme de veille stratégique et transactionnelle de pointe pour le secteur pétrolier et gazier africain », selon ses organisateurs.

Noël Mboumba y représentera le gouvernement gabonais. L’occasion pour lui de promouvoir auprès de potentiels investisseurs et des compagnies pétrolières internationales les opportunités qu’offre le Gabon dans ce secteur.

Un secteur qui, depuis la promulgation en juillet dernier du nouveau code des Hydrocarbures, l’un des plus attractifs du continent, connait une nouvelle vigueur. Pas moins de neuf contrat d’exploration-exploitation ont en effet été signés depuis par Libreville, où se pressent de nouveau les pétroliers (lire notre article).

Dès hier lundi, à l’occasion du huis clos du ministériel et du VIP Symposium, le ministre gabonais du Pétrole a échangé avec ses pairs et les patrons de compagnies pétrolières au sujet des 35 blocs du bassin sédimentaire gabonais mis aux enchères dans le cadre du 12ème appel d’offres internationales.

La Semaine africaine du pétrole s’achèvera vendredi 8 novembre prochain. Fort de son nouveau code des Hydrocarbures, le Gabon espère bien quitter l’Afrique du Sud avec de nouvelles promesses de contrats en poche.