Pourquoi Regus, le leader mondial des centres d’affaires, choisit de faire du Gabon son hub en Afrique centrale

Le leader mondial des centres d'affaires et des espaces de coworking, Regus, s'est installé en milieu d'années au Gabon © DR

Leader mondial des espaces de travail flexibles, la société Regus s’est installée il y a quelques semaines à Libreville, la capitale, où elle affiche de grandes ambitions. Elle compte y ouvrir au premier trimestre 2020 un centre d’affaires de 38 bureaux ultra-modernes

« Le choix du Gabon est lié à sa stabilité politique et sociale mais également à son environnement économique de qualité », a déclaré sans détours le directeur de Regus pour l’Afrique francophone, Tarek Abou Zeinab, dans une interview donnée cette semaine à nos confrères de Gabonactu.com.

« C’est mon premier voyage au Gabon », a ajouté celui-ci, « mais le groupe Regus a, après une étude approfondie, acquis la conviction que le pays est idéalement placé pour être un hub pour son développement en Afrique centrale », a-t-il indiqué.

Et Tarek Abou Zeinab de lancer : « Partir du Gabon et aller vers d’autres pays d’Afrique centrale, c’est précisément ce que nous ferons avec notre partenaire local. »

Grande stabilité politique et sociale et environnement économique de qualité

Réputé pour sa grande stabilité politique et sociale, qui plus est dans un environnement sous-régional aux équilibres précaires, le Gabon a entrepris ces dernières années d’améliorer son cadre des affaires afin d’attirer encore davantage d’investissements extérieurs. D’où l’adoption en 2017 d’un nouveau Code minier et en 2019 d’un nouveau Code des hydrocarbures qui porte déjà ses fruits (lire notre article), mais aussi en juillet dernier d’un nouveau Code pénal qui sécurise davantage les investissements et prévoit des sanctions renforcées contre les pratiques corruption, rédhibitoires aux yeux de l’écrasante majorité des investisseurs.