Malgré le Covid-19, le Gabon exporte vers la Chine la plus grosse cargaison de bois de toute son histoire

Le ministre gabonais de l'Environnement et des Forêts, Lee White, en visite au Port d'Owendo mardi 19 mai 2020 © DR

C’est ce qu’a pu observer le ministre de l’Environnement et des Forêts  à l’occasion d’une visite, mardi 19 mai, de la zone portuaire d’Owendo. Un premier signe de reprise progressive pour la filière bois, fortement secouée comme d’autres par la crise sanitaire. 

Mine de rien, la journée fut historique. Lors de ce déplacement, le ministre a assisté au chargement d’une cargaison de 26 000 m3 de bois à destination de la Chine, signe que la filière forêt-bois, pénalisée par la baisse de la demande mondiale des produits de l’exploitation forestière, reprend progressivement ses activités.

« C’est un chargement historique car c’est le plus grand chargement de bois dans l’histoire du Gabon. Cela montre que malgré la crise sanitaire du Covid-19, l’industrie forestière continue à tourner et les exportations vers la Chine commencent à reprendre. Ça donne de l’espoir », a déclaré le ministre Lee White qui était accompagné pour l’occasion par son ministre délégué, Oswald Séverin Mayounou, et le directeur général des Industries, du Commerce, du Bois et de la Valorisation des Produits Forestiers, Ndouna Ango Auguste.

Outre le fait d’assister à cette opération de chargement de cargaison de bois, le ministre de l’Environnement et des Forêts a également visité quatre unités de transformation de bois spécialisées dans l’empotage et le déroulage : la Société Nationale des Bois du Gabon (SNBG), Gabon Best Natural Source (GBNS), CEMA-Gabon et Thebault.

Cette visite a également été l’occasion pour Lee White de rappeler que, Covid-19 oblige, la continuité des activités dans la filière forêts-bois ne peut se faire sans la protection des travailleurs. « Je suis venu m’ assurer que le dispositif sanitaire et sécuritaire mis en place par mes services est bien effectif afin d’assurer et garantir la santé de nos agents et ceux des autres administrations, et ainsi faire en sorte qu’ils puissent continuer à travailler dans de bonne condition malgré la pandémie due au coronavirus » a-t-il déclaré sur sa place.