La plus grande chaîne de télévision française met à l’honneur le Gabon dans son JT

Le crocodile orange est une sous-espèce rare et protégée au Gabon © DR

Dans son JT de 20 heures, le plus regardé d’Europe, diffusé hier soir, TF1 a consacré un reportage sur la protection des crocodiles oranges, une espèce rare et protégée. L’occasion de mettre en valeur les efforts faits par le Gabon en matière de protection de l’environnement et de la biodiversité, domaines dans lesquels ce pays d’Afrique est internationalement reconnu. C’est d’ailleurs lui a été choisi pour diriger le groupe des négociateurs africains en vue de la prochaine COP 26 qui se déroulera à Glasgow en Ecosse en novembre prochain.

« Cette fois plus de doute. Des scientifiques venaient de retrouver une nouvelle espèce, un crocodile orange.

C’était une expédition à travers les forêts tropicales du Gabon à 5 300 km de la France. Un univers hostile encore inexploré avec des animaux sauvages et des insectes agressifs, comme ces fourmis rouges, des magnans carnivores. Leurs morsures sont douloureuses, comme une piqûre de guêpe.

Ce périple, une réalisatrice française a pu le vivre. Elodie Fertil, réalisatrice de l' »Expédition Abanda, à la recherche du crocodile orange », découvrait l’existence de ces crocodiles à travers un article et sautait dans un avion dans l’espoir d’être la première à filmer ces reptiles uniques au monde.

« Quand j’ai contacté l’équipe, on repart, on va partir explorer les grottes au Gabon dans trois semaines. Il y a cette angoisse d’être réalisatrice, c’est-à-dire est ce qu’on va vraiment les voir ? », raconte-t-elle.

Des journées entières et des nuits blanches à traquer l’animal, dans des grottes bondées de chauve-souris. Mais toujours pas de crocodile orange. En s’aventurant dans une ultime cavité, difficilement accessible, enfin, le spéléologue attrapait le crocodile, piégé par la montée des eaux, il y a des milliers d’années. Cette sous-espèce avait trouvé refuge dans les grottes »…

Découvrez la suite de ce reportage en vidéo sur le site de TF1.