Gabon : La gare d’Essassa, qui permettra de désengorger celles d’Owendo et de Ntoum, verra le jour en 2021

En 2021, une gare verra le jour à Essassa © DR

La Société d’exploitation du Transgabonais (Setrag) a lancé ces derniers mois des travaux de déviation au niveau du PK 41 qui aboutiront en 2021 à l’ouverture d’une gare à Essassa à 23 km de Libreville.

Le réseau ferroviaire gabonais se densifie. Avant qu’une voie parallèle au Transgabonais ne voit prochainement le jour (lire notre article) et après que les travaux d’aménagement des pistes d’accès entre le PK 41 et le PK 54 ont été pratiquement achevés, une gare sera construite à Essassa dans le département du Komo-Mondah (Estuaire), desservie par une nouvelle ligne de chemin de fer.

Elle permettra aux habitants du district d’Ikoy-Tsini d’avoir directement accès au train depuis chez eux et donc de désengorger les gares d’Owendo et Ntoum.

L’entreprise Colas, qui est le maître d’oeuvre, estime à 24 mois la durée des travaux.

La semaine dernière, Karine Arissani, la secrétaire exécutif de l’Autorité de régulation des transports ferroviaires (ARTF), s’est rendue sur le terrain pour constater l’effectivité de l’avancement des travaux.

Le projet est emblématique de la nouvelle doctrine des autorités gabonaises en matière de construction d’infrastructures. Priorité est donnée à celles qui permettent le désenclavement des provinces et présentent un fort rendement d’un point de vue économique et social. C’est précisément le cas avec la future gare d’Essassa.