Gabon : Eramet investit 420 milliards de francs CFA et vise la première place mondiale avec une production de manganèse de 7 millions de tonnes en 2023

Christel Bories, la PDG d'Eramet, actionnaire majoritaire de la Comilog au Gabon © DR

C’est ce que vient d’annoncer le groupe métallurgique français, actionnaire majoritaire de la COMILOG. 

Le projet d’extension de production de minerai de manganèse à Moanda au Gabon a franchi avec succès l’étape interne de la validation projet (« Initial Project Validation » – IPV), a indiqué l’entreprise.

Ces derniers mois, celle-ci s’est en effet vu attribuer les permis d’exploitation nécessaires et a finalisé d’importantes études techniques et économiques qui ont démontré la faisabilité et le fort potentiel de création de valeur de ce projet. Désormais, celui-ci est au stade de la recherche des financements.

L’objectif est de porter la capacité de production globale de minerai de manganèse de 4,3 Mt/an en 2018 à 7 Mt en 2023, ce qui permettrait de hisser la Comilog au rang de premier producteur mondial de manganèse, sa part de marché passant alors de 10 % actuellement à 15 %.

Sur le plan financier, l’investissement nécessaire à la réalisation du projet est évalué à 640 Millions d’euros, soit 420 milliards de francs CFA, sur 5 ans.

Toutefois, l’augmentation de la production induite par le projet aurait pour effet de baisser le cash cost (les coûts de production directement liés à l’exploitation au jour le jour) d’environ 20 %, permettant ainsi grâce à un effet d’échelle d’améliorer la rentabilité opérationnelle de la Comilog.