Gabon : Depuis la période 2017-2018, les dépenses d’investissement ont augmenté de 87 %

Libreville, la capitale du Gabon © DR

Depuis la mise en oeuvre de la réforme visant à maîtriser ses finances publiques, initiée mi-2018, le Gabon parvient à contenir la hausse de ses dépenses de fonctionnement au profit des dépenses d’investissement qui ont, elles, nettement augmenté. 

Sur la période 2017-2018, les dépenses de l’Etat gabonais hors paiement des intérêts de la dette publique ont été contenues, augmentant de 3 %.

Dans le même temps, les dépenses d’investissement se sont accrues de 87 %.

« Cela traduit la poursuite des efforts d’assainissement des finances publiques, un mouvement initié mi-2018, par les autorités gabonaises sans nuire à la croissance car les dépenses d’investissement, qui ont été sanctuarisées, ont très nettement augmenté », explique le chef économiste d’une grande banque basée à Libreville.