Avec plus de 5 millions de tonnes en 2018, le Gabon établit un nouveau record de production de manganèse

Le ministre gabonais des Mines, Tony Ondo Mba (à gauche), avec le PDG de la société Nouvelle Gabon Mining, Narendra Bajaj, le 6 février 2019 @ DR

Pour le pays, l’un des principaux producteurs mondiaux, il s’agit d’un record. 

4,2 millions de tonnes de manganèse en 2017, plus de 5,3 millions en 2018, soit une augmentation de 26,2 %. Le Gabon vient d’établir un nouveau record s’agissant de sa production annuelle.

Cette performance s’explique par la production de Nouvelle Gabon Mining dont les performances annuelles se sont envolées de 30 %, ainsi que par la bonne tenue de celle de la Comilog, filiale d’Eramet, le numéro un du secteur, mais également par la forte demande sur les marchés internationaux en direction des pays asiatiques (Chine et Inde notamment), d’Amérique du Nord et d’Europe.

A cela s’ajoute le renchérissement du prix de vente du manganèse : plus 20 % par rapport à 2017, soit 7,161 2 dollars/dmtu.

Au final, en dépit des difficultés liées au transport du minerai par la voie ferrée (sept déraillements en 2017), le chiffre d’affaires consolidé du secteur a augmenté de près de 15 % pour s’établir à 789,2 milliards de FCFA, contre 688,9 milliards de FCFA en 2017.

Sur la même période, si les exportations ont faiblement progressé, les ventes, elles, ont augmenté de 5 %.