Africa CEO Forum : Rose Christiane Ossouka Raponda séduit les investisseurs de plus en plus intéressés par la destination Gabon

La délégation gabonaise, emmenée par Rose Christiane Ossouka Raponda, lors de l'Africa CEO Forum lundi 13 juin 2022 à Abidjan © DR

L’Africa CEO Forum s’est ouvert lundi 13 juin à Abidjan, la capitale ivoirienne. C’est dans ce cadre qu’a eu lieu, le même jour, une session « Invest in Gabon », animée par le premier ministre gabonais avec la participation de plusieurs ministres, patrons d’administration et de chefs d’entreprise.

Pour le premier jour des travaux de cette 10ème édition du forum, une heure et demie a été consacrée au pays dirigé par Ali Bongo Ondimba.

La session « Invest in Gabon » était dirigée par la première ministre, Rose Christiane Ossouka Raponda, entourée de plusieurs ministres, dont ceux de l’Économie (Nicole Roboty) ; de l’Énergie (Alain-Claude Bilie-By-Nze), de la Promotion des Investissements, des Partenariats Publics Privés chargé de l’Amélioration de l’Environnement des Affaires (Hugues Mbadinga Madiya), mais aussi du secrétaire général du Conseil national du Plan d’accélération de la transformation (PAT) ; du délégué général d’Eramet Afrique (Loïse Tamalgo) ; du CEO d’Arise IIP (Gagan Gupta) et du directeur général du Fonds Gabonais d’Investissements Stratégiques – FGIS (Akim Mohamed Daouda).

La délégation s’est attelée à vendre la destination économique Gabon. Lors de cette session B to G (relations entre une entreprise et une administration publique), le cadre des affaires du Gabon et les opportunités d’investissements qu’offre le pays ont largement été déclinés. Si le mot d’ouverture a été fait par madame le Premier ministre, la présentation du cadre des affaires a été la tâche du ministre de la Promotion des investissements. Un panel s’en est suivi auquel ont donc participé Eramet et Arise IIPP, le FGIS, le ministre de l’Économie et le secrétaire du PAT notamment. La session questions-réponses a permis aux investisseurs de présenter leurs préoccupations aux membres du gouvernement. La mise en vitrine du Gabon s’est soldée par un mot de clôture, très dynamique de la Première ministre a martelé : « Le Gabon est un pays de rêve ! Venez investir ! vous êtes attendus ! ».