RDC : Le premier ministre, Sylvestre Ilunga Ilunkamba, démissionne

Le désormais ex-premier ministre RD congolais, Sylvestre Ilunga Ilunkamba, a remis cet après-midi sa démission au président Félix Tshisekedi © DR

Cette démission intervient au surlendemain du vote d’une motion de censure contre son gouvernement et en pleine recomposition du paysage politique au détriment de l’ancien président Joseph Kabila. 

Ce vendredi après-midi, soit 48 heures après le vote d’une motion de censure, le premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba, proche de l’ex-chef d’Etat Joseph Kabila, a remis sa démission et celle de son gouvernement au président de la République Félix Tshisekedi .

Deux jours plus tôt, le mercredi 27 janvier, il avait fait l’objet d’une motion de censure adoptée à une très large majorité (367 sur les 382 députés présents).

Bemba ou Katumbi

Pour l’ancien président Joseph Kabila, il s’agit d’un revers cinglant. Après avoir perdu en décembre dernier sa majorité à l’Assemblée nationale suite à une recomposition politique, celui-ci voit son autre grande pièce maitresse tomber et ses espoirs de retour à la présidence en 2023 s’évanouir.

Son successeur, Félix Tshisekedi, plus que jamais en position de force alors qu’il s’apprête à prendre la Présidence de l’UA début février, devrait nommer dans les tout prochains jours un nouveau chef du gouvernement. Les noms de Jean-Pierre Bemba et surtout de Moïse Katumbi sont évoqués avec insistance.