Port du masque : Jean Ping raillé par les Gabonais

Jean Ping portant un masque anti-Covid-19 jeudi 7 mai à Libreville © DR

Ces dernières heures, l’ex-leader de l’opposition est tourné en dérision sur les réseaux sociaux. Motif : un port de masque anti-Covid pour le moins hétorodoxe.

On savait les Gabonais durs avec leurs hommes politiques. Cela se vérifie à nouveau.

Hier, jeudi 7 mai, Jean Ping, très discret depuis le début de la crise sanitaire, avait décidé de s’offrir une sortie médiatique en allant sur les axes périphériques d’Okala pour, assure-t-il, y distribuer des masques contre le Covid-19.

« J’ai poursuivi la sensibilisation auprès des Gabonais ce jour. Écouter et soutenir, dans le respect de la dignité, en offrant des masques à des indépendants qui assurent le transport sur les axes périphériques d’Okala », a-t-il écrit sur sa page Facebook.

Mal lui en a pris. Sur les nombreuses photos prises à cette occasion, on voit l’opposant arborer un masque au port pour le moins hasardeux. Trop haut sur les yeux au point que ses lunettes noires en mangent la partie supérieure ; trop bas sur le menton qui n’est pas totalement couvert. Il faut dire que le masque en question est porté… à l’envers !

La scène pour le moins cocasse fait le bonheur depuis hier des internautes gabonais qui n’ont pas leur pareil pour tourner en dérision l’ex-chef de file de l’opposition. Sur Facebook comme sur Twitter, sans oublier les groupes de discussion sur WhatsApp, ils s’en donnent à cœur joie, tournant la la situation en dérision.

Reste que ça n’est sans doute pas le meilleur exemple à donner aux Gabonais. Le masque, dont le port est obligatoire dans l’espace et les lieux publics depuis deux semaines déjà, constitue l’un des plus sûrs moyens de freiner la propagation du virus.