Novembre bleu au Gabon : « Un dépistage contre le cancer peut vous sauver la vie. N’hésitez pas, allez-y ! » (Rose Christiane Ossouka Raponda)

En ce novembre bleu, les hommes gabonais sont appelés à se faire dépister contre le cancer de la prostate © DR

 Alors que le mois de novembre a dépassé son hémistiche, le premier ministre a appelé les hommes gabonais à se faire dépister contre le cancer. Dans le cadre de « Novembre bleu », qui succède à « Octobre rose » pour les femmes, c’est en effet gratuit. 

« Après Octobre Rose, place à Novembre Bleu. Parce que le cancer est un tueur aussi redoutable chez la femme que chez l’homme, Messieurs, venez consulter et vous faire dépister. C’est gratuit », a rappelé vendredi 19 novembre Rose Christiane Ossouka Raponda.

« Plus la prise en charge est faite tôt, plus il est possible d’en guérir », a ajouté le premier ministre, avant de conclure : « Une consultation peut vous sauver la vie. N’hésitez pas, allez-y ! »

Après Octobre Rose et la mobilisation en faveur de la lutte contre le cancer du sein, novembre est le mois de la lutte contre le cancer de la prostate. Selon les statistiques, on diagnostique ce cancer chez 1 homme sur 8.