Les 13 jeunes gabonais interpellés par la police sénégalaise ont tous été libérés

Le président sénégalais, Macky Sall, s'est personnellement tenu informé du déroulement du dossier des 13 étudiants gabonais interpellés à Dakar © DR

Placés en garde à vue durant sept jours pour non-respect du couvre-feu, rébellion simple et outrage à agents, 13 étudiants gabonais ont recouvré mardi 26 mai la liberté après un rappel à la loi.

« 13 de nos compatriotes qui avaient été interpellés par la police sénégalaise le mercredi 20 mai et présentés devant la justice pour des faits présumés de violation du couvre-feu, rébellion simple et outrage à agents, ont été libérés ce mardi 26 mai 2020 par le procureur après rappel à la loi », a indiqué mardi 26 mai par voie de communiqué le ministère des Affaires étrangères.
« Si nous pouvons nous réjouir de cette issue heureuse, nous avons cependant le devoir d’appeler nos jeunes compatriotes à plus de responsabilité et au respect des lois et règlements en vigueur dans les pays d’accueil comme dans leur propre pays », ajoute le communiqué, précisant que « l’assistance consulaire apportée par les services de l’ambassade ne donne aucun droit d’ingérence ni d’interférence dans les procédures judiciaires d’un Etat souverain et ami ».