Justice : Les audiences vont reprendre au Gabon

Le palais de justice de Libreville © DR

Cette semaine, la ministre de la Justice, Erlyne Antonela Ndembet, a demandé aux responsables du corps judiciaire d’organiser la tenue des audiences dans leurs juridictions respectives en respectant les mesures barrière. Il s’agit de l’un des premiers signes d’une reprise post-Covid-19 dans le pays.

La consigne a été transmise par le biais d’une circulaire datée du mercredi 6 mai. Suspendues depuis deux mois en raison de la pandémie de Covid-19, les audiences vont reprendre dans les prochains jours.

Erlyne Antonela Ndembet a instruit les premiers présidents des Cours d’appels, procureurs généraux, commissaires des chambres provinciales, présidents des tribunaux et procureurs de la République d’« organiser le fonctionnement des différents services (parquet, instruction et siège, notamment la tenue des audiences) de leurs juridictions respectives ».

La Garde des Sceaux a également demandé à ce que « la tenue des audiences foraines au sein des prisons soit également envisagée ».

Cependant, a-t-elle souligné, cette reprise des audiences doit se faire dans le respect le plus strict des mesures « édictées par le gouvernement relatives au port obligatoire des masques, au nombre des personnes et à la distanciation entre elles ». Les responsables concernés doivent « rendre compte sans délais des dispositions prises à cet effet », a prescrit la ministre.

La reprise du cours de la Justice est l’un des premiers signes de normalisation de la situation dans un pays où le premier cas de Covid-19 a été détecté il y a près de deux mois. C’était le 13 mars dernier.