Gabon : Thibaut Adjatys pris à partie de façon très virile sur les réseaux sociaux par un autre activiste

L'activiste gabonais Thibaut Adjatys © DR

Réputé pour ses posts incendiaires sur Facebook et son rapport distant avec la vérité, Thibaut Adjatys est aujourd’hui la victime de procédés dont il a longtemps abusé. Sur les réseaux sociaux, les Gabonais, lassés par ses excès, s’en réjouissent. 

La roue tourne pour Thibaut Adjatys, de son vrai nom Adjatys Ngouloumelegue Herman. Après avoir longtemps menacé ses victimes depuis sa page Facebook, c’est à son tour d’être la proie de la vindicte sur les réseaux sociaux.

A la manœuvre, un autre activiste : Sidor Zang. A ses yeux, Thibaut Adjatys ne vaut « pas grand-chose ». « Il n’est qu’un simple épouvantail, tout juste bon à effrayer les petits oiseaux », écrit-il.

Sidor Zang critique la propension de Thibaut Adjatys à déverser des insanités sur certaines personnalités. « Il n’a aucun courage. Il fait tout ça depuis la région parisienne. S’il était ici, il chi… dans son froc », poursuit Sidor Zang.

Selon lui, Thibault Adjatys aurait besoin « d’une bonne leçon ». « Pour avoir encore menti sur un digne fils du pays qui emploie plusieurs Gabonais alors que toi tu es un voleur invétéré, je vais sortir l’acte 4 et je t’assure ça va faire très mal », a-t-il promis dans son dernier post.

Et l’activiste d’insister : « Pour rappel, Monsieur… n’a pas été arrêté par les agents du B2, mais il a été entendu car il est l’oncle d’une fille citée dans cette affaire et en plus vivant sous sa tutelle. Tu veux jouer à celui qui expose des fausses preuves pour salir, moi je vais mettre ta vie sur ma toile et tes actes de voyou. D’autant plus que tout Moanda connaît toutes tes affaires », a menacé Sidor Zang.

De telles passes d’armes font le bonheur des internautes qui se réjouissent à l’idée de voir l’arroseur arrosé. En attendant, Thibault Adjatys ferait bien de méditer ces paroles de Jésus rapportées, dans la Bible, dans l’Évangile selon Saint-Matthieu : « Remets ton épée à sa place; car tous ceux qui prendront l’épée périront par l’épée. »