Gabon : « le président Ali Bongo est aux commandes » (Brice Laccruche Alihanga)

Le directeur de cabinet du président gabonais Ali Bongo, Brice Laccruche Alihanga © DR

Le directeur de cabinet du président gabonais, dont la parole dans les médias est rare, a donné une interview dans Les Echos, le grand quotidien des affaires francophone.

Le timing de cette interview n’est pas anodin. « C’est le signe que le président est totalement remis et qu’il ne tardera probablement pas à rentrer à Libreville », décrypte un habitué des couloirs du Palais du Bord de mer.

Dans une interview donnée au grand quotidien français Les Echos, considéré comme la Bible du monde des affaires dans l’espace francophone (équivalent au Wall Street Journal ou au Financial Times dans cette zone linguistique), le directeur de cabinet du président Bongo, Brice Laccruche Alihanga, est longuement revenu sur la situation économique au Gabon et sur ses perspectives en 2019.

Mais c’est peut-être le passage sur l’état de santé d’Ali Bongo, hospitalisé le 24 octobre dernier à Riyad en Arabie Saoudite avant de se rendre à Rabat au Maroc fin novembre pour y entamer une convalescence et où il se trouve toujours actuellement, qui retiendra le plus l’attention.

« Comment se déroule la convalescence du président Bongo au Maroc suite à son AVC d’il y a deux mois ? Qu’est ce qui est prévu en cas d’incapacité temporaire ? », demande le journaliste des Echos, Yves Bourdillon.

La réponse de Brice Laccruche Alihanga est sans détour. « Le président Ali Bongo Ondimba va bien. Il a subi une épreuve difficile mais celle-ci est aujourd’hui derrière lui. Le fait que le chef de l’Etat ne soit pas au Gabon n’empêche nullement celui-ci de présider le pays, ni d’ailleurs les institutions gabonaises de fonctionner », fait-il remarquer avant de préciser : « les conseils de ministres se tiennent, les décisions sont prises dans le strict respect de la Constitution et chaque jour le président travaille. »

Et le directeur de cabinet du président, très apprécié par la communauté internationale des affaires pour sa maîtrise technique des dossiers, de déclarer : « le président Ali Bongo Ondimba est aux commandes du pays et la présidence de la République est en ordre de marche pour relayer efficacement ses instructions. Les décisions importantes qui seront prises prochainement finiront de vous en convaincre », promet Brice Laccruche Alihanga.

Pour lire dans son intégralité l’interview de Brice Laccruche Alihanga parue dans Les Echos ce lundi 24 décembre : https://www.lesechos.fr/monde/afrique-moyen-orient/0600392005935-brice-laccruche-alihanga-le-president-bongo-est-aux-commandes-2232294.php