Gabon : l’opposant Franck Nguema entre au gouvernement pour s’occuper du plan climat

L'opposant Franck Nguema (au centre) lors de sa campagne victorieuse à l'occasion des élections législatives d'octobre 2018 © DR

Le président directeur général (PDG) de TV+, un média habituellement très critique envers les autorités gabonaises, a été nommé ministre délégué auprès du Ministre d’Etat, ministre des Forêts et de l’Environnement chargé du Plan climat.

C’est peut être la principale surprise du nouveau gouvernement dirigé par le premier ministre Julien Nkoghe Bekalé : la nomination de Franck Nguema au ministère des Forêts et de l’Environnement.

L’opposant y sera chargé du plan climat. Un sujet important pour le Gabon, tant d’un point de vue intérieur (le pays est recouvert à près de 85 % d’un épais tissu forestier) qu’extérieur (le Gabon est perçu comme l’un des pays les plus en pointe en matière de lutte contre le changement climatique). Cette nomination est donc loin d’être purement politique ou tactique.

Agé de 51 ans, Franck Nguema est le patron du groupe de médias Bo Communication qui comprend TV+, Go Africa TV ou encore Radio Nostalgie, La Régie Africa Network et la société d’affichage Mediaffiche.

Alors trentenaire, il faisait partie d’un trio d’amis qui accompagnait André Mba Obame, décédé en 2015, et qui était composé de Patrick Eyogho Edzang, aujourd’hui ministre de l’Energie, et de Jean Gaspard Ntoutoume Ayi, responsable des questions budgétaires à l’Union Nationale (UN). Depuis, cette amitié s’est fracassée sous fond de rivalité et d’ambitions politiques.

En octobre dernier, Franck Nguema avait été élu, au terme d’une lutte épique, député sous l’étiquette indépendant dans la circonscription du deuxième arrondissement de la commune d’Akanda, située au nord de Libreville, devançant de dix voix seulement son adversaire du PDG, Joseph Minko Olenga.

Franck Nguema est le huitième opposant à avoir accepté de rejoindre le gouvernement. En mai dernier déjà, Michel Menga (Education nationale), Jean de Dieu Moukagni Iwangou (Enseignement supérieur) et David Mbadinga (Commerce) avaient accepté d’intégrer l’équipe gouvernementale à la faveur d’un remaniement.

La nomination de Franck Nguema s’inscrit, elle aussi, dans une volonté d’apaisement du climat politique promu par les autorités depuis le dialogue politique inclusif d’Angondjé en 2017.