Franck Nguema sur RFI : Le ministère des Transports et l’OPRAG sont « totalement hors de cause » dans le Kevazingogate

Le ministre délégué à l'Environnement, Franck Nguema © DR

Invité de Christophe Boisbouvier ce matin sur RFI, Franck Nguema a confirmé que les ministère des Transports et l’OPRAG ne sont nullement impliqués dans l’affaire de la disparition des conteneurs de kevazingo, balayant ainsi les accusations de l’ex-ministre des Eaux et Forêts, Guy-Bertrand Mapangaou, limogé il y a deux semaines par Ali Bongo. 

« Il ne faut pas oublier une chose : le fait qu’un conteneur est scellé sur le Port d’Owendo, en zone portuaire donc, par les agents des Douanes en présence des agents des Forêts », a déclaré le ministre de l’Environnement, laissant ainsi sous-entendre que la responsabilité de l’ex-ministre d’Etat Mapangou était bel et bien engagée. 

En revanche, poursuit M. Nguema, « que l’on veuille incriminer l’OPRAG ou le ministère des Transports, je m’en étonne compte tenu de ce que je viens d’indiquer ».

Il y a quelques jours, Guy Bertrand Mapangou, sentant le vent du boulet se rapprocher, avait tenté d’impliquer dans le Kevazingogate à la fois le ministre des Transports, Justin Ndoundangoye, et le directeur général de l’Office des Ports et des Rades du Gabon (OPRAG), Régis Landry Laccruche Alihanga.

Or, comme l’explique un ministre de poids, « le premier est un proche du directeur du cabinet du président et le second n’est autre que son frère ».

Et ce membre du gouvernement d’expliquer : « Guy essaie d’enfoncer un coin entre le président et son directeur de cabinet en essayant d’attribuer la responsabilité de son limogeage à ce dernier. Mais pour bien connaître les choses de l’intérieur, Guy-Bertrand (Mapangou) n’est pas irréprochable dans cette histoire. Tout le monde sait ici que ça lui pendait au nez. Le président connait parfaitement la situation. C’est la raison pour laquelle, lui et lui seul, a pris la décision de le renvoyer du gouvernement », argumente cet ex-collègue de l’ancien ministre des Eaux et Forêts.