Covid-19 : Inédit en Afrique, le Gabon va lancer un centre de dépistage de masse capable d’effectuer 10 000 tests par jour

Le Gabon est le premier pays en Afrique à mettre en place un centre de dépistage géant au Covid-19 qui servira à la fois au pays et à ceux de la sous-région © DR

C’est le président Ali Bongo Ondimba qui en a fait l’annonce ce mardi 19 mai. Ce laboratoire, installé au sein du Palais des sports de Libreville, sera opérationnel dès lundi prochain. Il servira à la fois au Gabon (5 à 6 000 tests quotidiens) et aux pays de la sous-région qui ne disposent pas des mêmes capacités (à raison de 4 à 5 000 tests par jour). 

C’est une véritable prouesse, un tour de force auquel est parvenu le Gabon.

« J’ai visité ce matin un nouveau laboratoire médical. Installé dans l’enceinte du Palais des sports de Libreville, opérationnel à compter de lundi prochain, il permettra de réaliser jusqu’à 10 000 tests par jour pour le Covid-19 », a indiqué le chef de l’Etat gabonais sur sa page Facebook.

« Ce laboratoire, doté des meilleurs équipements, offre au Gabon la capacité de pouvoir réaliser, comme je l’avais annoncé, des tests de masse. C’est une avancée majeure, preuve de l’excellence médicale du Gabon et de notre détermination à mettre fin à la pandémie », a souligné Ali Bongo Ondimba.

En Afrique, le Gabon dispose de l’un des meilleurs systèmes sanitaires. Il est notamment l’un des rares pays à abriter sur son sol un laboratoire de type P4, le Centre de recherches médicales de Franceville (CIRMF).

Depuis le déclenchement de l’épidémie de Covid-19, courant mars, le Gabon est considéré comme l’un des meilleurs élèves du continent en matière de riposte, que ce soit sur le volet préventif ou curatif. Plus de deux mois après la détection sur son sol du premier cas positif, le pays déplore à ce jour « seulement » 11 décès de patients. Tous présentaient d’importantes comorbidités.