Covid-19 au Gabon : Un allègement possible des mesures dès le mois de mars

Le premier ministre gabonais vendredi 19 février 2021 © DR

C’est ce qu’a annoncé vendredi soir le premier ministre gabonais dans une allocution radio-télévisée. 

Les Gabonais commencent à percevoir la lumière au bout du tunnel.

« En attendant les vaccins, notre destin est entre nos mains. Si nous parvenons à infléchir la courbe de la pandémie, grâce à la stricte application par tous des mesures sanitaires, et à faire retomber en deçà de 50 le nombre de contaminations par jour, alors les restrictions seront très rapidement allégées », a déclaré Rose Christiane Ossouka dans une allocution radio-télévisée vendredi soir (lire notre article).

La règle du jeu est donc désormais claire. Pour les populations, qui ont de plus en plus de difficulté à supporter les mesures de restriction, c’est un véritable soulagement. « Au moins, on sait où se trouve le point de sortie », déclare Marc, un enseignant vivant dans le 4ème arrondissement de Libreville.

Selon le Premier ministre cet objectif pourrait être atteint en mars 2021 d’après les prévisions du Comité scientifique.

A ce jour, le taux moyen de contaminations journalières est de 66 cas. Pour atteindre l’objectif, il faudrait que ce chiffre descende à au moins 16 contaminations par jour. « Nous y parviendrons si nous portons le masque, respectons la distanciation physique et l’ensemble des mesures barrières », a assuré, confiante, le premier ministre. 

Et d’insister sur le fait que « toutes ces mesures ont été édictées, non pour le plaisir de perturber notre quotidien à tous, mais pour protéger notre santé et notre vie. Protéger ceux que nous aimons, protéger ceux que nous avons de plus chers. »