Coronavirus (Covid-19) : Le président Ali Bongo annonce la création d’un fonds de soutien aux Gabonais vivant dans la province du Hubei, foyer de la pandémie

Le président Ali Bongo échangeant avec des étudiants gabonais en Chine en septembre 2018 © DR

C’est le ministre d’Etat chargé des Affaires étrangères, Alain-Claude Bilie-By-Nze, qui en a fait l’annonce dans la presse.

Ce fonds d’aide et d’assistance des Gabonais de l’étranger (FAAGE, dont le montant n’a pour l’heure pas été rendu public, bénéficiera à titre principal aux 104 étudiants gabonais vivant dans cette province située en Chine centrale et dont la capitale est Wuhan, foyer de l’épidémie – devenue depuis pandémie – de Coronavirus (Covid-19) qui s’est déclenchée en décembre 2019. Chacun d’entre eux recevra une enveloppe financière leur permettant d’assurer leur prise en charge pour ce qui n’est pas couvert par les autorités chinoises.

« Nous avons appelé l’ambassadeur de Chine au Gabon qui a confirmé, après avoir discuté avec son gouvernement, premièrement que tout ce qui est élément de prévention au niveau médical est fourni gracieusement par le gouvernement chinois. Ensuite, pour ce qui est des repas, pour certaines universités, les repas sont fournis gracieusement, pour d’autres les repas sont payants », a informé Alain-Claude Bilie By Nze.

Conformément aux recommandations de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) qui demande aux pays n’ayant pas le même standard sanitaire que la Chine de ne pas procéder au transfert de populations, le ministre a indiqué que le Gabon n’envisageait pas de rapatrier ses étudiants séjournant dans l’Empire du milieu.

« Si d’aventure on faisait venir demain les étudiants qui sont nos enfants et que cela se déclarait sur notre territoire, nous n’aurons peut-être pas la capacité d’y faire face, alors que tant qu’ils sont en Chine, si d’aventure, ils étaient touchés, ils pourraient être pris en charge médicalement et naturellement en priant Dieu, ils pourraient être guéris », a confié Alain-Claude Bilie By Nze.

Le ministre a par ailleurs rappeler qu’un dispositif avait été mis en place par les autorités gabonaises au niveau des frontières et qu’à ce stade, aucun cas d’infection au Coronavirus n’a été détecté sur le sol gabonais. « Nous n’avons encore aucune information concernant une quelconque contamination d’un Gabonais à l’étranger ou d’une quelconque personne au Gabon », a-t-il confirmé.