CNSS, CNAMGS : En quoi a consisté concrètement l’intervention « coup de poing » du président Ali Bongo Ondimba ? Réponse d’Alain-Claude Bilie-By-Nze

Alain-Claude Bilie-By-Nze invité mercredi 1er juin 2022 de l'émission L'entretien sur Gabon 24 © DR

Le ministre d’Etat à l’Eau et à l’Energie et porte-parole du gouvernement, connu pour son aisance oratoire et ses répliques cinglantes, était l’invité mardi 1er juin de « L’entretien » sur Gabon 24. L’occasion pour lui de revenir entre autres sur les remous à la CNSS et à la CNAMGS, dossier sur lequel le président de la République a fait preuve d’une grande fermeté la semaine dernière. Extrait. 

« C’est un dossier très sensible. La CNSS, c’est 26 000 retraités. Chaque famille gabonaise compte au moins un, souvent plusieurs retraités en son sein. C’est un sujet essentiel. Ces retraités ont rendu d’éminents services à la Nation. Il est normal que l’Etat s’occupe d’eux. Et c’est le cas. Il y a malgré tout des difficultés. Et l’Etat s’emploie à les régler. Celles-ci sont de plusieurs ordres. Certaines sont d’ordre structurelles : comment pérenniser le système ? comment garantir une meilleure gouvernance ? comment annihiler la fraude ? Le Gouvernement s’y attèle. A plus court terme, l’intervention du chef de l’Etat a visé 1) à préserver l’outil pour que la CNSS continue à s’occuper et des retraités et de ses propres agents, 2) assurer à bonne date le versement des pensions et le paiement des salaires et 3) faire en sorte que le Gouvernement mette en œuvre les réformes structurelles qui ont été décidé. En clair, passer, sans procrastiner, à la phase pratique.

Voilà pour la CNSS. S’agissant de la CNAMGS, il faut également pérenniser cet outil. Rendre son fonctionnement efficace pour que les prestations dues au Gabonais soient assurés et que les caisses fonctionnent convenablement, y compris sur le plan financier. »

Voir l’émission dans son intégralité sur la chaine Youtube de Gabon 24